Une histoire de la masculinité geek à l’aune des études de genre.
Merci à Julien Moya pour la découverte.