«Claire Le Breton (plasticienne) et Franck Marry (typographiste) composent le duo havrais à l’initiative du projet Happy Font & Happy Box (© 2016).

À partir d’un matériau simple et en abondance, le carton recyclé de boites diverses et de packaging, nous avons travaillé par prélèvements de formes. Un alphabet singulier a donc prit vie au fil du temps, s’enrichissant constamment des trouvailles quotidiennes que nous faisions.

Cet alphabet a été concu par Franck Marry, dans le cadre du projet ‘carton graphique’ inité par Claire Le Breton.
Mixant leurs deux pratiques ils aboutissent à la création d’une valise-atelier, d’un alphabet, d’une famille élargie de formes, issus de nos prélèvements d’emballages. Dans cette démarche, il nous tenait à coeur de profiter et de démontrer tout le potentiel d’être a nouveau que pouvait représenter, et ce qui était pour nous, ce matériau de la boîte.

– – – – – – – – – –

Happy font & Happy Box c’est en quelques mots : 1 questionnement sur la recyclabilité des matériaux, 1 lettrage, 1 processus de création, 1 dispositif.

1 Processus :
Très vite il nous est apparu essentiel d’incorporer un acteur dans l’utilisation de ces formes afin de leur donner un temps supplémentaire. Toutes ces pièces ne seraient pas utilisé seulement dans le seul but de composer des mots, des expressions, comme le serait un jeu de caractères typographiques, mais aussi dans un espace RE(ré)-créatif.

Format, échelle, matière et corps de l’acteur seraient des paramètres en plus impliqués dans une dynamique de découvertes et de création dédiée à un jeune public. Il s’agit de proposer, à l’image de nombreux ateliers proposés lors de la Kermesse Graphique, une démarche exploratoire, un dispositif d’expérimentation où les accidents et les rrencontres de formes sont accueillis et alimentés par l’envie de surprises…

Un jeu, un va-et-vient constant, s’opéra rapidement dans notre approche entre une silhouette globale empreinte de sens (celle du packaging) et certains détails qui pouvaient vivre par eux même dans le champs de note projet. Les multiples formes obtenues composent aujourd’hui deux casses : un jeu complet de 26 caractères ainsi q’un set de silhouettes, de monstres, de masques et d’objets curieux… Associés ensemble ils composent une boite à outils d’objets plastiques.

1 dispositif
Au fur et à mesure de l’élaboration des formes ainsi que de la place importante que devait prendre le public, en tant qu’acteur, autour du projet le dispositif se dessinait en parallèle de nos recherches.
Il devait refermer la boîte d’où venaient tous ces caractères ainsi que tous les monstres et autres créatures qui composaient ce nouvel imaginaire à tamponner. Afin d’alimenter la pratique dans cette dynamique les formes proposées sont de multiples tailles.

Mobile et modulable l’atelier « Happy Box » est à l’échelle des enfants, d’un jeune public, sera conçu pour être facilement aménageable et transportable afin de s’adapter aux différents espaces qui viendront l’accueillir.»©HF

http://cargocollective.com/happyfont/